Darnejma Logo
fr_FRus

Darnejma

A quelques pas de la palmeraie, au cœur de la médina de Tozeur, Dar Nejma, « La Maison aux étoiles » se cache derrière ses hauts murs de brique blonde. De l’extérieur, rien ne la distingue des autres maisons de la vieille ville. C’est ainsi que l’a voulu Dominique Airault-Cousin qui l’a conçue et aménagée dans le respect des traditions locales.

Après avoir parcouru les ruelles de la médina, on s’arrête devant la grande porte d’entrée munie de trois heurtoirs avant d’être introduit dans la skifa, ce vestibule double à angles droits qui préserve des regards extérieurs et qui précède la véritable arrivée dans la maison. Un premier regard capte d’abord le ballet d’ombre et de lumière qui joue sur les murs ocre et que tamisent les jasmins parfumés, les bougainvillées en fleurs, les jacarandas bleuissants. Nous sommes dans la cour intérieure dite au palmier. Elle regroupe les espaces partagés — grand salon, salon de musique, petit salon arabe, salle à manger, cuisine. La piscine, malgré ses dimensions, joue les discrètes avec son eau vert sombre. Le palmier dattier (un des plus grands de la médina) domine la maison de toute sa hauteur ; chaque année, il est fécondé pour produire quelques dattes Deglet Nour.

La seconde cour est plus minérale. Les façades des appartements se reflètent dans un bassin calme, encadré de jeunes palmiers. Les fenêtres s’ornent de fer forgé en volute ou de moucharabiehs, pour voir tout en protégeant l’intimité.

Chaque appartement témoigne d’une démarche architecturale et décorative conciliant les dispositions et les matières traditionnelles et les couleurs chaudes de l’Afrique subsaharienne ou de l’artisanat berbère. Classiquement il se compose d’un petit salon, d’une chambre et d’une salle de bains.